La cadran solaire (partie 3)

Légende 20 sur 21 de la série La disparition de Saint-14
 

Les échos d’Osiris parcourent la ligne temporelle de Saint-14 sur Mercure. Mais les couloirs du temps refusent de dévoiler le moment qu’ils recherchent : Saint et l’Esprit Martyr dans les profondeurs de la Forêt infinie. Les échos œuvrent sans relâche pendant des semaines, puis des mois dans l’espace entre les instants. Désespéré, il divise sa dizaine de copies en plusieurs milliers d’autres, qui s’acharnent toujours en vain.

Un écho reste pendant des années, désobéissant aux ordres d’Osiris. Il n’avait encore jamais perdu le contrôle de l’un d’eux. Il ne pensait pas que c’était chose possible. Lui et les échos sont la même personne. Il sent cette copie aberrante perdre toute perception de soi. Après quelques années à l’intérieur, il ressent cet écho appuyer du métal froid contre sa tête. 

Puis il ne ressent plus rien. 

Deux échos errent dans les couloirs du temps avec pour ordre de ne pas s’arrêter. La force brute s’est déjà révélée utile pour Osiris. À ce jour, il peut encore les sentir. Leur recherche continue.

Les autres finissent par tomber à cause des mesures de sécurité vex à l’intersection du réseau et des couloirs du temps. Même la Lumière d’Osiris a ses limites.

Aucun de ses échos n’approche un Saint. Ils ne trouvent jamais le bon.

  ◄ Légende préc.Légende suiv. ►

 

 

Références