Mémoire de Spectre : la Reine

Légende 1 sur 19 de la série La trahison de la Maison des Loups
 

Pendant un certain temps, les seules lueurs qu’on pouvait apercevoir étaient celles qui se reflétaient dans les yeux des Technosibylles qui surveillaient la cellule. Le ronronnement des caissons se répercutait à l’intérieur des murs de la prison. Des volutes de gaz tourbillonnaient et ondulaient dans les ombres.

Elle fit son entrée. Elles se hâtèrent à prendre leur place autour d’elle, en respectant un ordre bien précis. « Le Prête Archonte a été mis à l’écart, ma Reine », dit la Technosibylle qui se tenait à sa droite.

Loin de son trône et de sa cour, elle se déplaçait avec aise et assurance. « Des nouvelles de Kaliks Premier ? »

« Nous percevons toujours du mouvement du côté du groupe d’Ananké. » La voix venait de derrière elle. Elle ne se retourna pas.

En silence, elle se déplaça entre les cellules cadenassées dans lesquelles les nobles de la Maison des Loups étaient gardés prisonniers, les Technosibylles orbitant autour d’elle.

« D’autres Corbeaux de la flotte de votre frère ont fait leur entrée dans les Caldeiras de Rhéa. » La Technosibylle qui se tenait devant prit la parole avec un bourdonnement sec. « Les Neuf désapprouvent. »

Elle s’arrêta quelques instants pour étudier la paroi scellée d’un caisson. La buée qui s’échappait de ses lèvres se mélangeait aux vapeurs lourdaudes des gaz cryogéniques. «Envoyez-leur un présent de notre part. Quelque chose pour commémorer notre victoire mutuelle. »

« Lequel de nos prisonniers souhaitez-vous leur offrir ? »

Sa réponse fut immédiate : « Envoyez-leur Skolas. »

« Une délicate attention. »

« Hmm. » Elle inclina la tête vers le côté, comme si elle cherchait à entendre le battement d’un cœur gelé. « Et veillez à ce qu’ils n’oublient pas que les Corbeaux sont miens. »

  Légende suiv. ►

 

 

Références