Journal de K. Xuan : Entrée Une

Légende 1 sur 25 de la série L'anomalie sur la Lune
 

Les entrées de journal de la Commandante Kuang Xuan proviennent de l’édition collector physique du Bastion des Ombres et ont été traduites par Elro, des Archives de la Tour, auxquelles quelques modifications ont été apportées.


Ne vous attendez à rien et vous serez prêts à tout.

C’était la leçon que mon maître me répétait sans cesse, sur les simulateurs à SUECABAO. C’était une moniale anagami du troisième degré de l’école tibétaine Néo-Vibhajjavada-Theravada (dont la présence au Tibet était récente et peu orthodoxe mais qui était implantée depuis longtemps en Inde et au Sri Lanka). 

Ses membres aiment à faire croire qu’ils n’ont besoin que d’air pur et de méditation. Dans ce cas, pourquoi m’aurait-elle si bien enseigné ? Si elle n’avait besoin de rien ni personne ? Je me demandais pourquoi elle me tourmentait tellement. J’ai terminé deuxième de ma classe, mais j’ai d’abord failli échouer plus que quiconque dans mon groupe.

Je pense que cela l’amusait de me déstabiliser. J’étais Kuang Xuan,  jeune femme fraîchement sortie de la Maison de la Sagesse et pas encore âgée de soixante ans, chargée de tant de faits, de chiffres et de contingences que j’en avais les doigts qui picotaient. Je pensais tout savoir et elle était très douée pour me prouver le contraire. Je me frotte toujours les articulations des doigts, là où les commutateurs des simulateurs m’écorchaient la peau. (Ma tante m’avait surpris en train de le faire avant le réveillon du nouvel an et, pensant que je faisais une allergie, m’avait interdit de faire la vaisselle.)

La Maison de la Sagesse, me disait mon maître, excelle en mathématiques et en logique ; l’Islam nous a donné l’algèbre et nos chiffres sont arabes. C’est pour cette raison que les commandants choisis par la Choura sont les meilleurs pilotes du système solaire. Mais aucun n’est bouddhiste. C’est pour cette raison que tu ne dois t’attendre à rien, Kuang Xuan, et être ainsi prête à tout. Le talent le plus vital d’un commandant choisi par la Sati est cette vacuité intérieure, semblable au vide quantique – vide mais néanmoins saturée de possibles.

Désapprend tes attentes, Xuan. Et apprend ainsi à être prête.

Demain nous allons commencer les fouilles. Je ne comprends pas l’activité « extra-spatiale » que nous avons détectée, ni les scientifiques de Clovis Bray qui parlent de transmissions qui « se propagent dans un Calabi-Yau à six dimensions ». Peut-être que personne n’a compris. Je n’ai aucune attente. Je suis prêt.

Pourtant, j’aimerais ne pas avoir peur.

Demain nous commençons à forer.

Om tare tu tare ture soha1 : Om Tara, je prie Tara, la rapide Tara dont le nom signifie étoile. Conduis-moi vers la sunyata, la vacuité compréhensive.

  Légende suiv. ►

 

 

Références