VIII : Le Léviathan

Légende 9 sur 13 de la série Le pacte des trois soeurs
 

Verset 1:8 — Le Léviathan

 

L’avertissement du Léviathan

++Nous sommes au bord d’une guerre—

—une guerre entre ceux qui ont une Forme et ceux qui n’en ont pas++

++entre les Profondeurs et le Firmament—

 

++MES YEUX SONT OUVERTS, MON REGARD PORTE LOIN++

 

—À travers l’univers, aussi loin que je discerne++

++le Firmament cherche à charger ses feux— 

—et les Profondeurs noient les cendres++

 

—Le Firmament construit des abris doux à la vie++

++Principe bien-aimé, refuge des multitudes—

—Le Firmament choie ce lieu de grande richesse++

 

—MAIS LES PROFONDEURS SONT ICI AVEC NOUS—

 

++La froide logique éprouve nos murs—

—Les Profondeurs réclament leur empire++

++Une dernière ère, un âge de feu—

 

La protestation d’Aurash

Vieux Léviathan, créature mythique, ce monde n’est pas un refuge. Nous vivons des vies brèves et dures. Nous mourons dans les ténèbres. La tempête, au-dessus de nous, ne prend jamais fin. Et bientôt la Mère des vagues nous emportera. Dans la voûte qui nous surplombe, il n’y a que nuées d’extase, monstres et lunes d’apocalypse. Laissez-nous descendre, descendre encore, là où nous pourrons découvrir la vérité, et trouver un pouvoir qui nous vengera des traîtres et nous offrira un espoir de survie.

 

L’espoir du Léviathan

—Quel pouvoir vous appelle++

++dans les Profondeurs ?—

 

++Quel instinct vous attire—

—loin des hauts espoirs ?++

 

—Peuple de larves promptes à engendrer, je te le dis++

++pendant des éternités je t’ai vu lutter—

—t’accrocher au tranchant effilé de la survie++

++en équilibre entre Firmament et Profondeurs.—

 

++Vous étiez mon trésor—

—Mon fanal contre la nuit du désespoir++

 

—CAR TEL EST L’EMPIRE DES PROFONDEURS—

 

++L’existence est la lutte pour exister—

—Quand la lutte semble perdue++

++Quand les havres s’effondrent—

—Tout retourne aux Profondeurs pour survivre++

 

++JE REJETTE L’EMPIRE DES PROFONDEURS++

 

—Retournez-vous-en, larves d’espoir doucereux.±±

++Choisissez plutôt le Firmament.—

 

La protestation de Xi Ro

Tu es vieux et grand ! Nos vies sont courtes et désespérées. Si telle doit être la forme du monde, nous n’en voulons plus ! Si des gens comme Taox doivent triompher, nous l’empêcherons ! Je martèlerai le monde jusqu’à ce qu’il change ! Je tuerai tout ce qui se dressera sur mon chemin !

 

Le chant funèbre du Léviathan

++La logique fatale++

—Écoutez mon unique clameur !—

++Elle vous consumera++

 

—Devant vous gisent—

++L’adoration de la mort++

—Le chemin de la ruine—

 

++Le Firmament génère une vie nouvelle++

—Contre cet empire des décombres—

++Vers un monde apaisé++

 

—Les Profondeurs embrassent la mort—

++Elles disent : c’est inévitable, c’est juste++

—je n’existe qu’en ruines affamées—

++DÉTOURNEZ-VOUS DE CE QUI MÈNE LE MONDE À SA PERTE++

++OU VOUS VIVREZ AUSSI COMME MORT ET DÉVASTATION++

—Le Firmament est la voie la plus ardue. Mais c’est la voie de la paix.—

—Ma charge est équilibrée : ma voix épuisée.—

 

La protestation de Sathona

Mes sœurs, j’ai ici l’animal de compagnie de mon père. Regardez ! Il articule pour moi ses réponses. Ce fut mon guide jusqu’à ce navire. Ce fut ma force quand tout espoir semblait perdu.

À qui voulez-vous faire confiance ? À la voix qui veut nous voir vivre et souffrir comme nous avons toujours vécu et souffert ? Au Léviathan qui n’offre aucun espoir contre Taox ni contre la Vague mère ?

Ou au ver, honnête et simple ?

Voyons où ses murmures nous conduiront, Aurash. Plongeons plus profondément, Xi Ro !

Plongeons, ô mes sœurs.

  ◄ Légende préc.Légende suiv. ►

 

 

Références